prix Irène Joliot-Curie 2022

Appel à candidature : prix Irène Joliot-Curie 2022

Date limite de dépôt de dossier : le 8 septembre 2022

Le Prix Irène Joliot-Curie, créé en 2001, est destiné à promouvoir la place des femmes dans la recherche et la technologie en France. Il vise ainsi à mettre en lumière la carrière de femmes scientifiques qui allient excellence et dynamisme. Le Prix est accordé par le ministère en charge de la recherche avec le soutien de l’Académie des sciences et de l’Académie des technologies.

Créé en 2001 par le ministère en charge de la Recherche, le Prix Irène Joliot-Curie est destiné à promouvoir la place des femmes dans la recherche et la technologie en France. Depuis plus de 20 ans, le Prix Irène Joliot-Curie a récompensé plus de 60 femmes scientifiques aux carrières exceptionnelles dans toutes les disciplines scientifiques. Le prix irène Joliot-Curie 2022 comporte quatre catégories  :

  • la catégorie Femme scientifique de l'année (40.000 euros) récompense une femme ayant apporté une contribution remarquable dans le domaine de la recherche publique par l'ouverture de son sujet, l'importance de ses travaux et la reconnaissance dans son domaine scientifique tant au plan national qu'international ;

  • la catégorie Jeune femme scientifique (15.000 euros) met en valeur et encourage une scientifique qui a soutenu sa thèse depuis moins de 10 ans et qui se distingue par un parcours et des travaux qui en font une spécialiste de talent dans son domaine ;

  • la catégorie Femme, recherche et entreprise (15.000 euros) récompense une femme qui a développé des innovations scientifiques et/ou techniques dans une fonction de recherche et développement, en travaillant au sein d'une entreprise ou en contribuant à la création d'une entreprise ;

  • la catégorie Prix spécial de l’engagement (40.000 euros) récompense une femme dont les travaux dans le domaine de la recherche fondamentale ou appliquée ont contribué de manière remarquable au développement de nos connaissances sur la biodiversité, en prenant en compte aussi bien l’enjeu majeur que constitue l’érosion de la biodiversité, que l’interaction entre les espèces ou la biodiversité comme source d’innovation biomédicale. Créé en 2020, ce prix se voit donc renouvelé et pérennisé.

En savoir plus sur le site du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche