Jean Dercourt

Hommage à Jean Dercourt

Conférence-débat de l'Académie des sciences, le mardi 7 décembre de 14h30 à 17h
Compte tenu de l'évolution des conditions sanitaires, cette conférence initialement prévue en présentiel, sera finalement diffusée exclusivement sur la chaîne YouTube de l'Académie des sciences.
L’hommage à Jean Dercourt se poursuivra le mercredi 8 décembre lors d’une séance au siège de la Société géologique de France (77 rue Claude Bernard - Paris - 75005) sous la présidence de François Baudin (Informations et inscriptions)

Présentation
Jean Dercourt (1935-2019), géologue, professeur à l’Université Pierre et Marie Curie, élu correspondant de l’Académie des sciences en 1987, membre en 1991, Secrétaire perpétuel en 1996 et Secrétaire perpétuel honoraire en 2011, était un scientifique internationalement reconnu qui a consacré sa vie universitaire, féconde et généreuse à la recherche, à l’enseignement et sa vie académique intense et dévouée, à la diffusion et au rayonnement des sciences en France et à l’étranger.
Son oeuvre scientifique, est marquée par l’étude de la géologie des formations sédimentaires et des chaînes de montagne édifiées depuis 250 millions d’années. Jean Dercourt, en dirigeant plusieurs programmes internationaux (Téthys et Péri-Téthys), de 1987 à 2004, s’est attaché à la paléodynamique et au paléoenvironnement de la Téthys, océan ouvert dans la Pangée au Permien. Convaincu que la carte paléogéographique représentait l'ultime synthèse des connaissances géologiques d'une région, il a voulu réaliser des cartographies des époques depuis l’ouverture jusqu’à la fermeture en cours de la Téthys, ce qui a permis de reconnaître les environnements marins et terrestres de ce secteur significatif à l’échelle du globe. Les programmes ont mobilisé des centaines de chercheurs de dizaines de pays, suscitant plus d’un millier d’articles scientifiques.
Secrétaire perpétuel, Jean Dercourt eut le souci constant de la transmission du savoir et de la qualité de l’enseignement scientifique. Il s’est chargé de superviser la publication des Comptes rendus de l’Académie des sciences. Au sein de l’Académie, il soutint le développement de l’action pédagogiques de La main à la pâte, engagée par Georges Charpak en 1995 et appuya en 2005 la création d’une Délégation à l’Education et à la Formation. Il fit du château-observatoire d’Abbadia, près de Biarritz, propriété de l’Académie, un lieu ouvert au public et aux enseignants.
La séance, réunira à l’Académie des sciences le mardi après-midi 26 mai, des communications qui lui rendront hommage, avec des témoignages sur son œuvre académique, sur son rôle important auprès de la communauté scientifique, sur sa personnalité, puis elles dresseront le bilan de son action et exposeront les problèmes actuels de la cinématique des plaques, de la géodynamique de la Méditerranée, de la cartographie géologique et de la paléogéographie. L’hommage se poursuivra à la Société géologique de France toute la journée du mercredi 27 mai, avec une douzaine de communications traitant de l’héritage scientifique de Jean Dercourt.

Organisateurs
Philippe Taquet, professeur émérite, Museum national d’histoire naturelle, membre de l’Académie des sciences
Patrick de Wever, professeur, Museum national d’histoire naturelle, Société Géologique de France
Jean-Paul Cadet, professeur émérite, Sorbonne Université

Intervenants
Patrick de Wever, Muséum national d’histoire naturelle et Société géologique de France
Éric Calais, Académie des Sciences et École normale supérieure
Laurent Jolivet, Sorbonne Université
Roland Oberhänsli, Potsdam University et Institute for Earth and Environmental Sciences

Voir le programme


Imprimer