Maison de Louis Pasteur à Arbois

Pasteur, sa maison et l'Académie des sciences, une rencontre importante

Illustre chimiste et biologiste français, Louis Pasteur est considéré comme le père de la microbiologie. Il est notamment à l'origine du vaccin contre la rage.
Il devient membre de l'Académie des sciences en 1862, à l'âge de 40 ans. Quelques années plus tard, il est élu, le 18 juillet 1887, Secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences pour la section des sciences physiques.

Sa maison familiale située au cœur d'Arbois, dans le Jura, a été léguée à l'Académie des sciences en 1992 par la Société des Amis de Pasteur. Cette demeure est un lieu de mémoire, à la fois comme logis bourgeois caractéristique de la fin du XIXe siècle et comme lieu de découverte scientifique grâce au laboratoire où Pasteur travaillait l'été et où les instruments d'époque sont conservés.
C'est là qu'il fit des expériences qui ont été essentielles pour contrer la théorie de la génération spontanée ainsi que des études sur la vinification. Il y reçoit le jeune Joseph Meister, premier vacciné contre la rage.
La maison est classée monument historique depuis 1937 et a été labélisée "Maison des Illustres" en 2011.

Aidez l’Académie à restaurer la maison de Louis Pasteur !

L’année 2022 commémorera le bicentenaire de la naissance de Louis Pasteur. L’Académie des sciences, consciente du patrimoine historique et scientifique que représente la demeure du savant à Arbois, s’engage dans un vaste programme pour restaurer et aménager ce cadre authentique afin qu’il puisse accueillir un large public en toute sécurité. Les travaux porteront notamment sur le renforcement de la structure de la bâtisse, ainsi que sur la stabilité des planchers, le traitement des façades et la réhabilitation du jardin.



Appel aux dons

Si vous êtes imposable sur le revenu, vous bénéficiez d'une réduction d'impôt de 66%, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Le domaine du Ry-Chazerat, dans la Vienne

Adolphe Godin de Lépinay (1821-1888) est l’auteur, souvent méconnu, des plans du canal de Panama tel qu’il a finalement été construit, après l’échec de l’opération menée par Ferdinand de Lesseps. Ingénieur des Ponts et chaussées, il est également à l’origine de nombreux tracés ferroviaires en France et en Algérie.
Il a légué à l’Académie des sciences son manoir et ses terres du Ry-Chazerat, situés sur la commune de Journet, dans la Vienne. Depuis 2013, une convention cadre de partenariat existe entre l’Académie des sciences, le Conseil général de la Vienne et les communes de Journet et Montmorillon.


La maison de Louis Pasteur, à Arbois

Louis Pasteur (1822-1895) a été élu Membre de l'Académie des sciences en 1862 et en a été Secrétaire perpétuel de 1887 à 1889. De très nombreux travaux de Louis Pasteur ont été présentés en séance à l'Académie des sciences : ses premières recherches en cristallographie, ses travaux sur les modes de fermentation, sur les vins et leurs maladies, puis les débats sur la théorie de la génération spontanée, ensuite ses études en microbiologie avec l'identification de bactéries pathogènes et l'élaboration de vaccins, et enfin ses recherches sur la rage.
La maison familiale de Louis Pasteur, située en Arbois dans le Jura, est un lieu de mémoire, à la fois comme logis bourgeois caractéristique de la fin du XIXe siècle et grâce au laboratoire où Pasteur travaillait l'été et où les instruments d'époque sont conservés. C'est là qu'il fit des expériences qui ont été essentielles pour contrer la théorie de la génération spontanée ainsi que des études sur la vinification.
En 1991, l'Académie des sciences a reçu cette maison-musée d'Arbois en donation de la Société des amis de Pasteur. En 1994, un important programme de restauration intérieure fut lancé, avec le concours de la direction des Affaires culturelles de Franche-Comté. Des animations, Nuit des musées, Ateliers expérimentaux du goût, etc… augmentent l'intérêt des visites tout au long de l'année.
En savoir plus


Le château-observatoire Abbadia, à Hendaye

Antoine d'Abbadie (1810-1897) était explorateur, géographe, linguiste et astronome. Il fut aussi un défenseur de la langue basque et mécène pour sa culture. Membre de l'Académie des sciences et Président en 1892, il lui légua sa propriété près d'Hendaye. Il avait fait une donation à l'Académie pour notamment financer des travaux d'astronomie à l'Observatoire d'Abbadia. Lors de la fermeture de l'Observatoire en 1976, l'Académie a créé le Prix d'astronomie Antoine d'Abbadie.
Le château d'Antoine d'Abbadie, situé sur les hauteurs d'Hendaye Plage, a été construit entre 1864 et 1879 par Viollet-le-Duc et Edmond Duthoit dans le style néo-gothique. Sa pièce la plus vaste a été consacrée à l'observatoire astronomique. Classé monument historique, le château a fait l'objet de 1997à 2008 d'un vaste programme de restauration, avec le soutien de la direction régionale des Affaires culturelles, le concours de la Région Aquitaine, du département des Pyrénées-Atlantiques, de la Fondation Rhône Poulenc /Institut de France et d'un mécène. Plusieurs accords de partenariat conclus avec des établissements d'enseignement ou des associations traduisent la vocation pédagogique de ce musée.
En savoir plus


  • Accueil