L’espace a-t-il trois dimensions ? - 5 à 7 de l’Académie des sciences - Cycle Histoire et philosophie des sciences

3D

Le cycle "Histoire et philosophie des sciences" propose un éclairage sur des figures de grands savants membres de l’Académie ou revient sur de grandes découvertes scientifiques avec un angle sociétal et éthique.

Conférence 5 à 7 co-présidée par Pascale Cossart, Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences, et Laurent Petitgirard, Secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts

Pour la plupart d’entre nous, il n’y a qu’un espace : celui dans lequel nous vivons. C’est celui qu’étudiaient tous les géomètres jusqu’au XIXe siècle. Celui encore que les peintres italiens tentèrent de représenter à l’aide de la perspective. Mais, au cours du XIXe siècle, un certain nombre de domaines scientifiques ont jeté le doute sur ce qui paraissait une évidence. Ce furent d’abord les mathématiciens qui introduisirent toutes sortes d’autres espaces. Dans un premier temps, leurs idées semblèrent n’être que des élucubrations purement abstraites. Et pourtant ! Le réel les rattrapa très vite, à commencer par la physique et les arts plastiques. Au début du XXe siècle, Henri Poincaré inaugurait une série d’articles majeurs sur la notion d’espace en sortant du contexte mathématique et en proposant une approche psychologique. Il y avançait l’idée d’espaces visuels, tactiles ou moteurs, et cherchait à comprendre comment ces divers espaces s’articulaient avec l’espace qui nous paraît si évident. Où en sont ces idées aujourd’hui ? C’est la question que cette séance abordera, par le biais de trois conférences consacrées aux mathématiques, à la neurobiologie et à l’art — trois exemples qui, nous l’espérons, permettront de lancer un débat.

Voir le programme et les résumés
Introduction
Pascale COSSART, Laurent PETITGIRARD, Étienne GHYS
Henri Poincaré et les espaces
Etienne GHYS
Les géométries du cerveau et l’espace 3D
Alain BERTHOZ
Les espaces de l’architecte
Paul ANDREU
Questions - réponses
Aucun résultat.

Imprimer