Le Speed sciences 2012

Cent jeunes à l’Académie des sciences

Comment déclencher des vocations scientifiques, afin de renouveler les capacités de la recherche française de demain ? Pour répondre à ce défi, l’Académie des sciences a convié 100 jeunes à rencontrer, le samedi 13 octobre 2012, à l’Institut de France, 100 scientifiques français parmi les plus renommés, dont de nombreux académiciens, qu’ils soient mathématiciens, physiciens, biologistes, chimistes ou, encore, paléontologues. Les jeunes avaient été sélectionnés sur la pertinence et la qualité de leurs réponses à un concours national, ouvert par l’Académie aux 15-20 ans.


Une journée exceptionnelle

Les 100 jeunes ont été invités à un parcours-découverte dans l’un des plus anciens hauts lieux de la culture scientifique et artistique française, l’Institut de France. Après une visite de ces lieux emblématiques - la coupole, la bibliothèque Mazarine et la grande salle des séances -, les jeunes ont écouté une conférence-débat intitulée Renversement du temps, innovation et médecine, donnée par le physicien Mathias Fink, académicien, professeur à l’École supérieure de physique et chimie industrielles de la ville de Paris. Après un déjeuner partagé avec les académiciens, ils ont pu participer au speed dating scientifique, véritable point d’orgue de cette journée dédiée aux jeunes et à la science.


Une satisfaction unanime

Quels enseignements tirer de cette première opération pour le moins originale ? L’Académie a enquêté sur les retours d’expérience, et le constat est clair : il faudra rééditer l’événement ! Les scientifiques comme les jeunes sont unanimement satisfaits : 60 % des premiers et plus de 75 % des seconds jugent même la journée "très satisfaisante". L’accueil, le suivi et la prise de contact avec les organisateurs ont également été appréciés. En conséquence, les jeunes comme les scientifiques sont favorables à la réédition de l’événement, qui sera désormais organisé tous les deux ans. En 2016, cette opération s’insérera dans les différents événements consacrés à la célébration des 350 ans de la création de l’Académie des sciences.


Imprimer