Site Internet de l'Académie des sciences

L'Académie des sciences contribue aux réflexions et actions mettant en jeu la qualité et l'avenir de l'enseignement scientifique en France.

Abonnez-vous

English en

France fr

"Des Maisons pour la science et la technologie au service des Professeurs"

La Fondation pour l'éducation à la science dans le sillage de La main à la pâte" retient les Universités de Strasbourg et de Toulouse pour installer en 2012 les deux premières "Maisons pour la science et la technologie au service des professeurs"

La nouvelle "Fondation pour l'éducation à la science dans le sillage de La main à la pâte", a été créée (décret du 11 octobre 2011 - JO du 13 octobre 2011), par l'Académie des sciences en partenariat avec l'École normale supérieure de Lyon et l'École normale supérieure (rue d'Ulm, Paris). Elle a retenu les Universités de Strasbourg et de Toulouse, parmi les six Universités et Rectorats sollicités par l'Académie des sciences, pour l'implantation en région de Maisons axées sur le développement professionnel des professeurs enseignant les sciences à l'école et au collège. Ces deux prototypes s'inscrivent dans le projet présenté par l'Académie des sciences aux Investissements d'avenir et doté de 8 millions d'euros pour la période 2012-2016.

Illustration

Le premier Conseil d'administration de la Fondation, réuni mercredi 14 décembre 2011, a élu Pierre Léna, Membre de l'Académie des sciences comme Président de la Fondation, choisi deux personnalités qualifiées pour siéger en son sein, Sir John Holman et Claude Thélot, et désigné les 13 membres du Conseil d'orientation scientifique, pédagogique et de valorisation. La Fondation La main à la pâte, dirigée par David Jasmin et son adjointe Béatrice Salviat, structurera dans un avenir proche ses relations avec les quatre partenaires privés qui la soutiennent : la Fondation Mérieux, Michelin, Saint-Gobain et Total..


Présentation du projet "Des Maisons pour la science et la technologie au service des Professeurs" sélectionné par les Investissements d'avenir en septembre 2011

À l'automne 2009, les réflexions de l'Académie des sciences inspirent certaines des propositions présentées par Michel Rocard et Alain Juppé dans leur Rapport au Président de la République, intitulé : "Investir pour l'avenir".

En février 2011, l'Académie des sciences soumet un dossier au titre du programme des Investissements d'avenir : "Internats d'excellence et Égalité des chances". Elle répond ainsi à l'appel à projets Pour le développement de la culture scientifique et technique et l'égalité des chances.

La mise en place proposée de Maisons régionales pour la science et la technologie au service des professeurs veut rapprocher concrètement ces professeurs - école et collège - de la science et de la technique vivantes, pour travailler avec eux à une évolution de leur pédagogie au bénéfice de tous les élèves. Sciences expérimentales et d'observation, mathématiques et technologie seront concernées.
L'Académie des sciences et ses partenaires proposent, d'ici 2016, de développer un Centre national de coordination et plusieurs Maisons régionales pour la science et la technologie. Ce réseau fournira des prestations de développement professionnel et d'accompagnement des professeurs du primaire et du collège, enseignant les sciences, pour toucher au terme de 5 ans, dans les régions concernées, plus d'un quart de ces professeurs. L'action du réseau se situera dans la continuité des actions La main à la pâte, conduites par l'Académie des sciences depuis 1996 - centres pilotes et collèges partenaires -, en les amplifiant et les diversifiant. [En savoir plus sur les actions de La main à la pâte]

Principaux partenaires et mise en place d'une nouvelle structure

Porteuse du projet, l'Académie des sciences en conçoit la mise en place comme un nouveau déploiement de son action passée en direction de l'école primaire, du collège et du développement professionnel des professeurs.
Elle le mettra en oeuvre en étroite concertation avec les ministères concernés, principalement le Ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et le Ministère des Affaires étrangères et européennes, dans le cadre des liens établis.
L'ampleur de ce projet impose de mettre en place une structure nouvelle – une Fondation de coopération scientifique dédiée – aux côtés des deux institutions avec lesquelles l'Académie des sciences collabore depuis plus d'une décennie : l'École normale supérieure (Paris) et l'École normale supérieure de Lyon, avec son Institut français de l'éducation (ex INRP). Cette fondation de coopération scientifique est en cours de création par un décret porté par les ministères concernés.

La fondation assurera la mise en oeuvre du projet. La Fondation Mérieux et plusieurs entreprises ont déjà accepté d'y participer : Michelin, Saint-Gobain et Total. Au moins six universités ont déjà manifesté leur volonté d'accueillir une Maison régionale, en mobilisant autour d'elles rectorats et nombreux partenaires.


La création de la fondation et le choix des premières universités d'accueil feront l'objet d'une communication ultérieure avant la fin 2011.

Contacts

Délégation à l'Éducation et à la Formation

Christian Amatore, Délégué à l'Éducation et à la Formation, Membre de l'Académie des sciences -

Pierre Léna, Membre de l'Académie des sciences -

David Jasmin -

L'Académie des sciences est l'une des cinq Académies composant l'Institut de France - Mentions légales - INTRANET - [ Mise à jour le 16.12.2011 ]
crédit photo Illustration Opération La main à la pâte en classe de maternelle
© La main à la pâte