Lauréats 2016 des prix Inria - Académie des sciences : Cordelia Schmid, Marc Pouzet et Karthikeyan Bhargavan

Les prix Inria - Académie des sciences 2015 sont décernés à :

    Cordelia Schmid
  • Cordelia Schmid, directeur de recherche à l'Inria, Grand prix Inria - Académie des sciences
    Au cours de sa thèse, Cordelia Schmid a introduit des descripteurs d’images permettant de capturer les propriétés géométriques d’objets et de structures complexes, avec des invariants locaux relativement à des mouvements tridimensionnels dans une scène. Ces descripteurs, calculés avec des histogrammes sur des patches d’images, sont remarquablement efficaces pour la classification sur des grandes bases de données, un travail distingué en 2006 par le prix "Longuet-Higgins" pour des contributions fondamentales en vision par ordinateur. Ouvrant une nouvelle direction de recherche pour la classification d’images par ordinateur, ces travaux ont nettement amélioré l’état de l’art dans ce domaine. Dans une autre contribution fondamentale, Cordelia Schmid introduit des techniques de classification pyramidale, permettant de caractériser les propriétés locales des images en incorporant des descripteurs de formes, d’orientations et de couleurs, à différents niveaux de résolution, une approche désormais utilisée dans la plupart des systèmes de reconnaissance d’images et qui obtient un second prix "Longuet-Higgins" en 2014. Depuis 2005, les algorithmes proposés par son équipe de recherche INRIA LEAR ont gagné de nombreuses compétitions de reconnaissance d’images et de vidéos et Cordelia Schmid est mondialement reconnue pour ses recherches en vision par ordinateur.


  • Marc Pouzet
  • Marc Pouzet, professeur à l’université Pierre et Marie Curie, département d’informatique, ENS, Paris, Prix de l'innovation Inria - Dassault Systèmes.
    Les travaux de Marc Pouzet portent sur la conception, la sémantique et l’implémentation de langages de programmation pour mettre en oeuvre des systèmes embarqués temps réel en interaction avec un environnement physique. Contribuant de façon majeure au domaine de la théorie des réseaux n-synchrones, Marc Pouzet et son équipe ont proposé une solution remarquable, tant sur le plan du langage que sur celui des algorithmes de vérification de cohérence et de génération de code. Les travaux innovants de Marc Pouzet sur le langage Scade-6 et son compilateur ont débouché sur l’atelier Scade de la société Esterel-Technologies, un outil de développement de logiciels critiques, fondé sur le langage de flot-de-données synchrone Lustre. Scade est maintenant un standard de fait, au niveau international, notamment dans le domaine de l’avionique, des transports et de l’énergie. Les travaux de Marc Pouzet ont également conduit à des applications de la méthode de compilation d’automates hiérarchiques dans Modelica (Dassault-Systèmes) et à des résultats remarquables sur les systèmes hybrides mélangeant des aspects discrets et continus, qui devraient aussi donner lieu à un transfert industriel.


  • Karthikeyan Bhargavan
  • Karthikeyan Bhargavan, directeur de recherche à l'Inria, Prix Inria - jeune chercheur.
    Une des applications phares de Karthikeyan Bhargavan est la vérification d’implantations de protocoles cryptographiques, et notamment TLS, qui est certainement l’outil cryptographique le plus utilisé de par le monde. Dans ce cadre, il est à l’origine de résultats remarquables sur la sécurité des services Web. On lui doit le développement des outils qui permettent à la fois de prouver la validité des implantations des protocoles cryptographiques, mais aussi de détecter des failles, et ce, sans avoir à faire des batteries de tests, longues, fastidieuses et de toutes façons inefficaces, car elles ne peuvent être exhaustives. Ses contributions à la détection de nombreuses failles (ou CVE – Common Vulnerabilities and Exposures), notamment autour de SSL/TLS, ont conduit à des mises à jour de tous les navigateurs et librairies cryptographiques. Karthikeyan Bhargavan est ainsi devenu un acteur incontournable de la conception de la nouvelle version TLS 1.3. Avec un impact exceptionnel, ses contributions couvrent à la fois la recherche de failles et la garantie d’absence de failles (l’implantation respecte toutes les spécifications).


Imprimer