Lauréat 2018 du prix Charles-Léopold Mayer : Éric Gilson

Le prix Charles-Léopold Mayer 2018 est décerné à Éric Gilson, professeur des universités à l’université de Nice Sophia-Antipolis, praticien hospitalier au CHU de Nice.
Eric Gilson a apporté des éléments clefs à l’étude des domaines constituant les extrémités des chromosomes appelés télomères. Ces extrémités posent des problèmes spécifiques : risque d'apparaitre comme des cassures d’ADN déclenchant mort ou sénescence, ainsi que réplications incomplètes au fil du temps. Eric Gilson a découvert des protéines associées aux télomères qui leur permettent d’acquérir une architecture spécifique masquant l’extrémité libre.
Il aussi démontré l’activation de la sénescence par l’érosion d’un seul télomère. Récemment, il a montré qu’une protéine télomérique, TRF2, exerce des fonctions extra-télomériques de régulation de l’expression de gènes liés au vieillissement et au cancer. Ainsi, le raccourcissement progressif des télomères avec l’âge pourrait libérer TRF2 et contribuer au vieillissement. Ses travaux, qui présentent une remarquable continuité, ont ouvert une nouvelle biologie des télomères.

L'Académie lui rend hommage à l'occasion de la remise solennelle de son prix sous la Coupole de l'Institut de France, le 16 octobre 2018.

Imprimer