Lauréat 2016 du prix Georges Morel : Arezki Boudaoud

Marie Dutreix

Le prix Georges Morel 2016 est décerné à Arezki Boudaoud, professeur à l’ENS de Lyon, département de biologie.
Après une très solide formation en mathématiques et en physique, Arezki Boudaoud s'intéresse à la morphogenèse dans le vivant. En combinant mesures physiques, modèles physiques et outils de la biologie moléculaire et cellulaire, il apporte un éclairage totalement nouveau à la morphogenèse chez les végétaux, notamment en montrant comment les transitions morphologiques de ces organismes sont gouvernées par le couplage entre la régulation moléculaire de l'activité cellulaire et la mécanique de la paroi. D’un point de vue méthodologique, il travaille sur le couplage de l’imagerie optique avec de l’imagerie mécanique in vivo et la construction de modèles mécaniques pour la croissance d’un tissu. Ces approches sont combinées avec des approches classiques de biologie moléculaire et cellulaire, ce qui est essentiel pour intégrer physique et biologie dans l’étude de la morphogénèse. Arezki Boudaoud est un scientifique dont la double compétence en physique-mathématiques et biologie contribue à la formation d’une nouvelle génération de scientifiques qui seront armés pour affronter de nouveaux défis scientifiques allant de pair avec l’essor des méthodes quantitatives en biologie du développement et au-delà.

Imprimer