Lauréat 2015 du prix Émile Jungfleisch : Pierre-Jean Corringer

Pierre-Jean Corringer

Le prix Émile Jungfleisch 2015 est décerné à Pierre-Jean Corringer, directeur de recherche au CNRS, directeur de l'unité Récepteurs-Canaux à l'Institut Pasteur à Paris.
L'œuvre scientifique de Pierre‐Jean Corringer porte sur les récepteurs‐canaux pentamériques tels que les récepteurs nicotiniques de l’acétylcholine et les récepteurs GABAA, qui jouent un rôle majeur dans la transmission neuronale dans le cerveau. Ces récepteurs sont impliqués dans toutes les fonctions cérébrales, du contrôle moteur à la cognition, l’attention, ou bien la dépendance aux drogues (alcool, nicotine). Ces récepteurs sont, à ce titre, des cibles thérapeutiques majeures, notamment pour les anxiolytiques tels que les benzodiazépines tels que le valium, les anesthésiques généraux, et les composés anti ‐ tabac. L’équipe de Pierre ‐ Jean Corringer a développé une approche originale qui a permis de cloner, produire et identifier la fonction d’un homologue bactérien des récepteurs nicotiniques, démontrant l’origine procaryotique de la famille de ces récepteurs. En collaboration avec Marc Delarue il a pu caractériser la structure de plusieurs conformations de ces protéines et localiser les sites de liaison pour les anesthésiques généraux et l’éthanol. Ces résultats structuraux à résolution atomique sur les changements de conformation « allostériques », au cœur des mécanismes d’activation et de désensibilisation, ont été étayés par des expériences fonctionnelles utilisant l'électrophysiologie.

Imprimer