Luigi Luca Cavalli-Sforza

Luigi Luca Cavalli-Sforza
25 janvier 1922 - 31 août 2018

L'Académie des sciences a le profond regret de faire part du décès de Luigi Luca Cavalli-Sforza, survenu le 31 août 2018, à l'âge de quatre-vingt-seize ans. Il avait été élu associé étranger de l’Académie le 4 mars 2002, dans la section de Biologie humaine et sciences médicales.

Professeur émérite au département de génétique de l'université de Stanford (États-Unis), Luigi Luca Cavalli-Sforza était un généticien italien, spécialiste de la génétique des populations. Il était considéré comme l’inventeur de la géographie génétique.

Il a lancé un nouveau domaine de recherche en combinant les résultats concrets de la démographie avec une analyse des groupes sanguins dans une population humaine réelle. Il a aussi étudié les liens entre les schémas de migration et les groupes sanguins.

Il a initié, en collaboration avec Marcus Feldman, la sous-discipline de l'anthropologie culturelle, également connue sous le nom de coévolution. Son travail en génétique des populations a été résumé dans l’ouvrage Gènes, Peuples, et Langues (Ed. Odile Jacob, 1996).

Il a été lauréat du prix Balzan en 1999 pour l'ampleur de ses travaux sur l'évolution de l'homme, qu'il a menés en étudiant à la fois les aspects génétiques et culturels.

Imprimer