François Mathey

François Mathey
4 novembre 1941 - 8 décembre 2020

L'Académie des sciences a le profond regret de faire part du décès de François Mathey survenu le 8 décembre 2020 à l’âge de soixante-dix-neuf ans. Il avait été élu correspondant le 26 mars 1990 puis membre le 23 novembre 1998 dans la section de Chimie. Il a été délégué de la section de Chimie de 2017 à 2019.
Polytechnicien (promotion X61), François Mathey était directeur de recherche casse exceptionnelle au CNRS et professeur à l’Ecole polytechnique. Entre 2003 et 2008, il a été ”distinguished Professor” à l’Université de Californie, Riverside, puis professeur à l’Université de Zhengzhou (2005-2018) et à la Nanyang Technological University de Singapour (2008-2016). Il a été directeur du Laboratoire hétéroéléments et coordination de l’Ecole Polytechnique et président de la Société Française de chimie de 2000 à 2003.
François Mathey était internationalement reconnu pour sa contribution remarquable à la chimie du phosphore et son exploitation originale en chimie de coordination. Cette reconnaissance internationale s’est traduite par de nombreux prix prestigieux, dont la médaille d’argent du CNRS (1979), le prix Mergier-Bourdeix de l’Académie des sciences (1989), le prix Raymond Berr (1988), le prix Alexander von Humboldt (1988), le prix Grignard-Wittig (1997), le prix Arbuzov (2001), ainsi que l’ordre des palmes académiques (2015), pour n’en citer que quelques-uns. Il était par ailleurs membre de nombreuses académies des sciences étrangères (Léopoldina en Allemagne, rare membre étranger de l’Académie des sciences chinoise).