La Coupole des 350 ans

Vue intérieur de la coupole

Cérémonie sous la Coupole de l'Institut de France

Le 22 décembre 1666, une quinzaine de savants réunis par Colbert tiennent leur première séance commune dans la Bibliothèque du roi, rue Vivienne, à Paris. L’Académie des sciences est née. Elle tiendra ensuite ses séances au Louvre, puis en 1806 s’installera dans l’ancien Collège des Quatre-Nations. C’est dans la chapelle désaffectée de ce lieu que se succéderont les séances solennelles de l’Académie des sciences.
Le 28 juin 2016, lors d’une cérémonie exceptionnelle, les représentants des huit sections scientifiques de l’Académie des sciences décriront les avancées de leurs disciplines de 1666 à nos jours. En retraçant l’évolution des paradigmes scientifiques, cet exercice de "rétro-prospective" appliquée à 350 ans de progrès ouvrira en même temps une réflexion sur le futur et mettra en perspective le sens de la démarche scientifique, fondée sur la confrontation permanente entre théorie et expérience. Outil de la raison, la démarche scientifique est également au service de la passion : passion de comprendre, d’expliquer et de transmettre. En ce sens, elle s'impose bien comme l'un des moteurs du progrès humain. Cette séance sera également l’occasion de mettre en valeur le patrimoine et la mémoire scientifique remarquables dont l’Académie est dépositaire par ses archives, ses publications et les Comptes Rendus de l’Académie des sciences.

En savoir plus



Imprimer