Fin d'appel à candidature : grand prix scientifique 2020 de la fondation Simone et Cino Del Duca de l'Institut de France

Symbiose
Fin d'appel à candidature

La Fondation Simone et Cino Del Duca de l’Institut de France décerne chaque année alternativement au titre des disciplines relevant des deux divisions de l’Académie des sciences sur proposition du jury constitué de membres de l’Académie des sciences, un Grand Prix scientifique. Celui-ci récompense un chercheur français ou européen travaillant dans un laboratoire français et à son équipe, présentant un projet de recherche ambitieux sur un thème prometteur.

En 2020, le thème retenu au titre des disciplines de la division Chimie ; Biologie moléculaire et cellulaire, génomique ; Biologie intégrative ; Biologie humaine et sciences médicales est : Symbioses
Les Symbioses, étymologiquement "la vie ensemble", sont des associations entre deux organismes appartenant à des espèces différentes. Elles existent entre de très nombreuses espèces : plantes, algues, protozoaires, champignons, bactéries, animaux variés -y compris les insectes- et les hommes, et sont beaucoup plus répandues que ce que l'on pensait jusqu’à récemment.
Les recherches sur les interactions symbiotiques conduisent à la description de nouvelles variétés d’associations allant d’une simple cohabitation facultative à des symbioses obligatoires et à la découverte de nouveaux mécanismes d'interaction et de signalisation.
L'essor de la métagénomique, de la méta transcriptomique, de l’imagerie, et de la biologie cellulaire permet une analyse de plus en plus détaillée de ces interactions. L'intérêt des recherches sur les symbioses est croissant en écologie. Par exemple, les travaux récents mettent en évidence le rôle des interactions symbiotiques sur l'expansion géographique des plantes. Analyser les effets du réchauffement climatique sur les symbioses est devenu nécessaire.
Les interactions symbiotiques entre microbiotes et organismes supérieurs jouent un rôle important dans la physiologie de ces organismes, le développement de leur système immunitaire et la réponse aux pathogènes… Etudier les interactions symbiotiques est critique dans les recherches sur l'évolution et la co-évolution.

Le grand prix est doté de la façon suivante :
a) 200 000 euros (part recherche) servent à financer les travaux de l’équipe de recherche lauréate et sont versés à l’entité administrative de référence.
b) 25 000 euros (part perso) récompensent le responsable de l’équipe de recherche.
c) 50 000 euros (part post-doc), somme maximale versée sur justificatifs, permettent le recrutement contractuel d’un post-doctorant français ou étranger sélectionné par le responsable de l’équipe, dans les deux années suivant la remise du prix. Un rapport de fin de contrat devra être transmis dans les deux mois suivants la fin du contrat.


Voir l'appel à candidature