Jean-Loup Puget à l’honneur : l’académicien reçoit les prestigieux prix Shaw et prix Gruber

Jean-Loup Puget

L’Académie des sciences se félicite des deux prestigieuses distinctions qui viennent d’être décernées à Jean-Loup Puget, membre de la section des sciences de l’Univers :
• le prix Gruber de cosmologie 2018 (attribué avec l'équipe Planck et Nazzareno Mandolesi), pour la cartographie de la température et de la polarisation du rayonnement diffus cosmologique, avec l'observatoire spatial Planck de l'Agence spatiale européenne (ESA) ;
• le prix Shaw 2018 en astronomie pour ses contributions à l'astronomie infrarouge et submillimétrique spatiale. Il a détecté le fond cosmique dans l'infrarouge lointain des galaxies traçant la formation des étoiles dans l'univers et a émis l’hypothèse que la matière interstellaire était constituée de molécules d'hydrocarbures aromatiques. Avec la mission Planck, il a fait avancer de façon spectaculaire notre connaissance de la cosmologie en présence d'avant-plans interstellaires.


"Le prix Gruber a été attribué d'abord à l'équipe Planck ce qui me satisfait pleinement. Les grandes collaborations impliquent beaucoup de talent et de travail, de nombreuses personnes dans les instituts académiques, mais aussi dans les agences de moyen, comme les agences spatiales et les équipes industrielles dans le cas de Planck. Vingt-cinq ans se sont écoulés depuis les premières propositions que Nazzareno Mandolesi et moi-même avons envoyées à l'ESA. Le prix Gruber contribue à la reconnaissance de ce travail collectif qui s'étend sur une très longue durée et qu'il n'a pas toujours été facile de faire connaître.
Le prix Shaw pour l'astronomie, annoncé seulement quelques jours après le prix Gruber, concerne également des travaux antérieurs, en particulier deux qui me tenaient à coeur car ils répondaient, pour le premier, à un problème très ancien, et, pour le second, à un objectif que j'avais en tête depuis le début de ma carrière :
• la proposition (avec Alain Leger) de la présence massive de grosses molécules d'hydrocarbures aromatiques dans le milieu interstellaire ;
• la mise en évidence de fond cosmique infrarouge dans les données de la mission spatiale COBE avec une équipe de l'IAS (A. Abergel, J.P. Bernard, F. Boulanger, F.X. Desert, G. Lagache)
."
Jean-Loup Puget, le 15 mai 2018

Voir le CV de Jean-Loup Puget

En savoir plus sur le prix Gruber



En savoir plus sur le prix Shaw