Liste des membres de l'Académie des sciences / C

Michel Caboche

Michel Caboche
25 avril 1946 - 15 mars 2021

L'Académie des sciences a le profond regret de faire part du décès de Michel Caboche survenu le 15 mars 2021 à l’âge de soixante-quatorze ans.
Il avait été élu correspondant le 9 mai 1993 puis membre le 30 novembre 2004 dans la section de Biologie intégrative.
Michel Caboche, biologiste français était directeur de recherche émérite à l'INRA. Ses travaux portaient sur la biologie des plantes, en particulier sur le métabolisme du nitrate, les processus de croissance et le remplissage des graines.
 
Les premiers travaux de Michel Caboche ont concerné l’étude de l’assimilation des nutriments azotés du sol par les plantes. Il a utilisé les techniques de génétique cellulaire pour étudier la voie d’assimilation du nitrate et en particulier la régulation de la nitrate réductase, enzyme clef de cette voie. La recherche de mutations du gène de la nitrate réductase a abouti à l’identification de rétrotransposons, éléments génétiques mutateurs présents dans les génomes de tous les végétaux. En parallèle à ces travaux, il a développé des techniques de transfert direct de gènes dans les plantes, ouvrant la voie à la production d’OGM végétaux. Dans une seconde phase de sa carrière scientifique, Michel Caboche a mis en place un programme de biologie du développement portant sur l’espèce modèle Arabidopsis thaliana. Son équipe a caractérisé plusieurs gènes intervenant dans l’architecture de la plante (Superroot, Argonaute, Pasticcino, Procuste, Tonneau, etc…).
En 1997, prenant conscience du caractère stratégique des outils de génomique, Michel Caboche s’est impliqué dans la création d’un programme français de recherches en génomique végétale, appelé Génoplante, et associant chercheurs du public et du privé, et créant à Evry un nouveau laboratoire de génomique végétale. Il a continué après sa retraite de l’INRAE à contribuer au développement de différents projets dans les laboratoires qu’il avait dirigés en région parisienne.
Il était membre associé de l’Académie royale des sciences de Belgique (1999) et membre de l’Academia Europaea (1991).

Voir quelques repères biographiques