Lauréat 2016 du prix Philippe et Maria Halphen : Philippe Fossati

Luc Mallet

Le grand prix Philippe et Maria Halphen 2016 est décerné à Philippe Fossati, professeur des universités – praticien hospitalier, groupe hospitalier Pitié Salpêtrière, service de psychiatrie, Paris.
Philippe Fossati étudie depuis plus de quinze ans les troubles cognitifs et émotionnels de la dépression. L’objectif général de ses recherches est de définir à un niveau biologique les troubles mentaux, afin d’en faciliter le diagnostic et de proposer des nouvelles cibles et méthodes thérapeutiques adaptées aux besoins biologiques et physiologiques de patients. Ses recherches consistent essentiellement à utiliser de l’imagerie cérébrale (en particulier l’IRM fonctionnelle) pour diagnostiquer, suivre les effets des traitements et détecter des facteurs de vulnérabilité. Son activité scientifique s’inscrit dans la démarche de promouvoir en psychiatrie une médecine prédictive et personnalisée, en transférant rapidement aux patients les données issues des neurosciences. Tout au long de ses recherches, Philippe Fossati a contribué dans la dépression à la découverte de l’importance des troubles cognitifs en particuliers exécutifs ; des troubles de l’allocation des ressources attentionnelles sur le monde interne ou externe ; du rôle essentiel des structures médiales préfrontales dans la focalisation sur soi et ainsi dans la vulnérabilité à la dépression, la production des symptômes dépressifs et la réponse aux traitements antidépresseurs.

Voir le site de la Fondation Philippe et Maria Halphen

Print