La Science en caricatures

La Lettre de l'Académie des sciences n°28 - Automne 2011

La lettre n°28

La Bibliothèque de l’Institut possède une collection de caricatures ou portraits- charges de personnalités des lettres, des sciences et des arts que le peintre Boilly a effectués dans les années 1820.
Qui est Boilly ? Louis-Léopold Boilly (1761-1845) est un artiste reconnu. On trouve des reproductions de ses portraits de Robespierre et de Choderlos de Laclos dans des dictionnaires de grand usage. Son fils et élève, Julien-Léopold Boilly (1796-1874), n’a pas les honneurs de tous les dictionnaires, mais il est connu pour ses portraits et lithographies. C’est de lui qu’il s’agit. On lui doit des représentations, peintures ou gravures, de plusieurs Membres de l’Institut aux environs de 1825, et on peut supposer que les portraits charges sont de cette époque, sans connaître leur date exacte.
L’album que possède la Bibliothèque de l’Institut comporte soixante-seize portraits, souvent aquarellés, quelquefois au crayon, et pour la plupart groupés par deux sur la même feuille. Le peintre ne les a pas diffusés. L’album a fait partie de la vente de son atelier le 14 décembre 1874 après sa mort. C’est peut-être à ce moment qu’ont été portées les légendes manuscrites. On perd trace de l’album jusqu’en janvier 1999, où il s’est trouvé en vente publique chez Christie’s à New York. C’est Daniel Windelstein, Membre de l’Académie des beaux-arts, qui s’en est porté acquéreur, et il en a fait don en 2001 à la Bibliothèque de l’Institut.
Le Comité d’histoire des sciences et d’épistémologie de l’Académie a pris connaissance des portraits contenus dans cet album grâce à l’obligeance de Madame Mireille Pastoureau, directeur de la Bibliothèque, et de Madame Fabienne Queyroux, conservateur en chef chargé des collections de manuscrits. Les membres du Comité ont été séduits, et ils ont pensé que ceux de ces portraits relatifs à l’Académie des sciences méritaient d’être diffusés par la Lettre. Madame Queyroux, saisie par Madame Florence Greffe, conservateur des Archives de l’Académie, m’a fourni les indications nécessaires à cette présentation. Je leur adresse au nom du Comité mes vifs remerciements pour l’autorisation de reproduire les documents et pour l’aide précieuse apportée à chaque stade de la réalisation de ce projet.

"Messieurs les académiciens, riez les premiers !", texte de Jean-Pierre Kahane, membre de l'Académie des sciences, dans La Lettre de l'Académie des sciences.

Voir le pdf

Print