Paul Ozenda

Paul Ozenda
30 juin 1920 - 24 août 2019

Notice nécrologique

Notre Confrère le Pr Paul Ozenda nous a quitté cet été. Il était né à Nice, dans une famille originaire de la vallée de la Roya et il aurait eu 100 ans en Juin 2020. Il avait été élu correspondant de l’Académie des sciences le 27 novembre 1972 puis membre le 15 février 1982 au sein de la section de Biologie animale et végétale. Il était un grand botaniste.

Élève de l'École normale supérieure (1940-1943), agrégé de l'Université (1943) puis agrégé-préparateur à l'École normale supérieure jusqu’en 1948, année de fin de son Doctorat ès Sciences.

Maître de conférences, puis professeur à la Faculté des Sciences d'Alger de 1949 à 1954, il devient ensuite professeur à l'Université de Grenoble et directeur du Laboratoire de Biologie végétale entre 1954 et 1988. Il était professeur émérite à l'Université Joseph Fourier depuis 1988.

Natif de Nice, c’est la passion de son père pour la montagne qui a développé chez Paul Ozenda un intérêt pour les sciences naturelles. Botaniste spécialisé en cartographie et en phytogéographie, Paul Ozenda était un botaniste de renom, grand spécialiste du peuplement végétal du Sahara et des montagnes.

À côté de ses travaux initiaux sur les lichens puis sur les végétations des chaînes montagneuses, son travail de recherche a porté, de manière originale, sur des domaines de la biologie générale traités dans le cadre végétal : adaptations, parasitisme, conditions critiques (aridité, altitude), structure et répartition des grands écosystèmes, applications à la conservation des milieux naturels et au contrôle des nuisances. Il est à l’origine de nombre de cartes de la végétation d’Antibes, de Nice et des Alpes. Paul Ozenda a publié de très nombreux ouvrages consacrés à l’enseignement de la botanique et de la biologie végétale. Son dernier ouvrage, publié en 2002, était intitulé "Perspectives pour une géobiologie des montagnes" (Presses polytechn., Lausanne).

Parmi ses diverses tâches et responsabilités, Paul Ozenda a été membre du Conseil d'administration et secrétaire du Comité scientifique du Parc national de la Vanoise (1963-1988) puis président de la Société française d'écologie (pour 1988-1991) et de l'Académie delphinale (pour 1988-1989). Tout en étant professeur à l’Université de Grenoble, il a organisé et dirigé le Laboratoire de Biologie végétale du Centre d’études nucléaires de Grenoble de 1958 à 1985. Il y a développé de nouvelles techniques dans la domaine de la biologie et de la physiologie végétale (à son départ du CENG, son successeur sera notre regretté confrère Roland Douce). Entre 1974 et 1987, Paul Ozenda a également dirigé le laboratoire de biogéographie des grands systèmes montagneux associé au CNRS. Il a aussi été directeur de la Station alpine du Lautaret (1954-1983).

Paul Ozenda était un botaniste reconnu et respecté, membre associé de l'Académie Royale de Belgique (1982), membre de l'Académie des sciences forestières d'Italie (1985), Docteur honoris causa de l'Université d'Innsbruck (1980). Il était Officier de la Légion d’Honneur, Commandeur de l’ordre des Palmes Académiques et Chevalier du Mérite Agricole.

Daniel Ricquier, délégué de la section Biologie intégrative

Print