Site Internet de l'Académie des sciences

Abonnez-vous

Des séances publiques et des conférences de l'Académie des sciences sont filmées et retransmises.

English en

France fr

Vidéos de la séance publique de l'Académie des sciences "Le stress - hier, aujourd'hui"

Réalisation en partenariat avec la cellule Webcast CC-IN2P3 du CNRS

"Le stress - hier, aujourd'hui"

par Michel Le Moal, Membre de l'Académie des sciences

Conférence dans le cadre des défis scientifiques du XXIe siècle - Le 12 janvier 2010


Résumé

Le mot "stress" est apparu dans la littérature scientifique au cours des années 1930. Toutefois, dans l'antiquité, les Grecs comme les penseurs orientaux avaient bien compris qu'un organisme soumis à des contraintes diverses se devait de retrouver l'équilibre et l'harmonie, l'ataraxie. C. Bernard (constance du milieu intérieur) et W. Cannon (homéostasie) ont apporté des dimensions physiologiques au concept d'équilibre tandis que H. Selye donnera au mot un contenu physiopathologique en décrivant un syndrome résultant de l'atteinte de l'organisme par des agressions physiques diverses ; son apport majeur sera de proposer les hormones corticosurrénaliennes comme les médiateurs des différents symptômes. Des recherches considérables ont été développées ces trente dernières années pour asseoir sur des bases cellulaires et moléculaires (découverte des récepteurs cérébraux des corticostéroïdes, mise en évidence des facteurs de libération des médiateurs stimulant la surrénale) les mécanismes neuroendocriniens du stress conçu à la fois comme un processus et un concept et qui va s'avérer d'une grande complexité. Cette complexité acquit une dimension nouvelle lorsqu'il fut démontré que les facteurs psychologiques, psychosociaux, les environnements délétères mobilisaient les mécanismes biologiques du stress, laissaient des traces dans l'organisme et pouvaient être à l'origine de pathologies diverses. Le social s'est emparé du concept, ce qui ne simplifie pas sa compréhension.

Imprimer ce texte

Retour vers la liste des vidéos 2010

L'Académie des sciences est l'une des cinq Académies composant l'Institut de France - Mentions légales - INTRANET - [ Mise à jour le 14.05.2012 ]
crédit photo Illustration Précipité d'ADN extrait de tissu biologique de souris. L'ADN se présente sous forme de filaments blanchâtres formant la "méduse". Il est soumis à différents traitements enzymatiques pour localiser les sites de translocations chromosomiques. La translocation est une aberration chromosomique au cours de laquelle un segment de chromosome coupé va se fixer sur un chromosome non homologue. Cette aberration chromosomique peut affecter les cellules B (lymphocytes B), productrices des anticorps, et être à l'origine de cancers.
© CNRS Photothèque / VIALA Françoise / 2008