L'Académie des sciences distingue et encourage des chercheurs français et étrangers en décernant des Prix.

Abonnez-vous

English en

France fr

Site Internet de l'Académie des sciences

Prix GAY-LUSSAC HUMBOLDT
Prix international de l'Académie des sciences

Retour vers la rubrique

Le Prix Gay-Lussac Humboldt a été attribué pour la première fois en 1983.
Le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche délivre ce prix chaque année. À partir de 2011, ce sont deux prix d'un montant de 60.000 euros chacun qui sont remis à des scientifiques allemands de renommée internationale, dont les candidatures sont proposées par les partenaires français avec lesquels ils ont développé ou projettent de développer une coopération. Ces prix sont attribués de préférence à deux scientifiques de profils différents, chercheur confirmé et jeune chercheur.
Ce prix est décerné avec le concours de l'Académie des sciences - Institut de France.
La Fondation Alexander von Humboldt décerne, quant à elle, le Prix Gay-Lussac Humboldt à cinq scientifiques français, également pour un montant de 60.000 euros.

En savoir plus sur le site du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche


Appel à candidature 2015

Voir l'appel à candidature

Date limite de candidature : 30/09/2015

Attribution du Prix Gay-Lussac Humboldt 2014

Les deux scientifiques en activité en Allemagne lauréats du Prix Gay-Lussac Humboldt 2014 décerné par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sont Werner Kunz,directeur de l'Institut de chimie physique et théorique et du Centre de chimie verte "Carl-von-Carlowitz" de l'Université de Ratisbonne, et Volker Meyer, chercheur au Département Économie du Centre Helmholtz pour la recherche sur l'environnement – UFZ à Leipzig.

La Fondation Alexander von Humboldt a décerné, quant à elle, le Prix Gay-Lussac Humboldt à trois scientifiques en activité en France : Albert Fert, directeur scientifique au sein de l'Unité mixte de physique CNRS/Thales/Université Paris Sud, membre de l'Académie des sciences et Prix Nobel de Physique en 2007, Thomas Keller, professeur à l'Université de Provence, Université Aix-Marseille I, Centre des Lettres et Sciences Humaines, Département d'Etudes Germaniques et Nicolas Rouhier, professeur à l'Université de Lorraine, Unité mixte de recherche INRA/Université de Lorraine Interactions Arbres/Micro-organismes.

Voir plus d'information




Attribution du Prix Gay-Lussac Humboldt 2013

Mardi 1er avril 2014, à l'Académie des sciences, Olivier Eickelberg, pneumologue et Aloïs Fürstner, chimiste reçoivent le Prix Gay-Lussac Humboldt 2013.

Voir le communiqué de presse




Attribution du Prix Gay-Lussac Humboldt 2012 et cérémonie à Paris le 15 avril 2013

Illustration

Le Prix Gay-Lussac Humboldt a été remis aux lauréats français, Elisabeth Giacobino et Jean-Michel Raimond, et allemands, Hermann Nicolai et Hendrik Ziegler, au cours d'une cérémonie organisée à l'Institut de France dans le cadre de la commémoration du 50e anniversaire du Traité de l'Elysée, le 15 avril 2013.

En savoir plus

Tous les lauréats allemands du Prix Gay-Lussac Humboldt depuis 2009 :

Lauréats 2011 :

Matthias Beller, professeur à l'Université de Rostock et directeur de l'Institut Leibniz de Catalyse de Rostock (LIKAT).

Karl-Josef Dietz, , Professeur à l'Université de Bielefeld et directeur du département de biochimie et de physiologie des plantes.

En savoir plus

Voir le communiqué de presse

Lauréats 2010 :

Anne-Laure Boulesteix, professeure assistante à l'Université de Munich.

Daniel Schönpflug, "Privatdozent" à l'Université libre de Berlin et directeur adjoint du Centre Marc Bloch de Berlin.

Volker Schomerus, directeur de recherche et directeur du laboratoire de physique théorique au Deutsches Elektronen-Synchrotron DESY (Hambourg).

Karsten Suhre, professeur en bioinformatique à l'Université Ludwig-Maximilian de Munich et chercheur au Centre Helmholtz de Munich.

Konrad Vössing, professeur d'histoire ancienne à l'université de Bonn.

En savoir plus

Voir le communiqué de presse

Voir la plaquette de présentation

Lauréats 2009 :

Hartmut Herrmann, directeur de l'Institut Leibniz de Leipzig sur la troposphère et professeur de chimie atmosphérique à l'Université de Leipzig.

Martin Möller, directeur de recherche à l'Institut Max Planck de mathématiques de Bonn et professeur à l'Université Goethe de Francfort-sur-le-Main.

Roland Netz, professeur de physique statistique et de biophysique théorique à l'Université technologique de Munich.

Claus M. Schneider, professeur de physique expérimentale à l'Université de Duisburg–Essen et directeur au Centre de recherche Helmholtz de Jülich.

Rainer Schröder, professeur à l'Université Humboldt de Berlin.

L'Académie des sciences est l'une des cinq Académies composant l'Institut de France - Mentions légales - INTRANET - [ Mise à jour le 17.06.2015 ]
crédit photo Illustration Aurore boréale en Norvège, env. 70° de latitude nord, région de Tromsø, près du glacier Steindalen, dans les Alpes de Lyngen, le 14 mars 2010. Après un retard inexpliqué de son cycle, l'activité du Soleil a redémarré début février 2010 entraînant un regain d'activité aurorale dans les régions les plus septentrionales. C'est dans la haute atmosphère que les flots de particules chargées et guidées par le champ magnétique de la Terre percutent les molécules composant notre atmosphère, après avoir subi des perturbations du vent solaire. Les atomes ainsi excités émettent un rayonnement visible dans différentes longueurs d'ondes, en fonction de leur nature. Entre 100 et 250 km d'altitude environ, la couleur verte provient de l'excitation des atomes d'oxygène.
© CNRS Photothèque / MOUETTE Jean / 2010