Les dossiers à consulter sur place

Manuscrits
  • Les dossiers biographiques

    Constitués à partir de la Première Guerre mondiale pour établir un index exhaustif de toutes les personnalités ayant appartenu à l’Académie des sciences depuis l’origine, quel que soit leur titre (académicien, membre, correspondant, associés étranger…), les dossiers biographiques sont actuellement systématiquement créés pour tous les nouveaux élus.
    Ils comprennent des renseignements d’état civil, les titres et travaux scientifiques (à partir du milieu du XIXe siècle), le cursus académique, des articles ou des références d’ouvrages, des renseignements sur d’éventuels fonds d’archives, la correspondance échangée avec les chercheurs, des pièces manuscrites et en général, un portrait.
    Ils sont classés dans l’ordre alphabétique des patronymes.
  • Les dossiers des séances

    Il s’agit de documents reçus par l’Académie, lus en séance ou mentionnés dans les procès-verbaux. Conservés chronologiquement dans des enveloppes dites pochettes de séances, la série s’accroît régulièrement.
    Ce mode de classement est toujours en vigueur pour les séances actuelles.
    Un index de recherche des contenus des dossiers de séance pour les années 1700-1793 est consultable aux archives.
  • Les dossiers des prix

    La mission de décerner des prix est apparue en 1720. Les dossiers de prix, peu conservés pour l'Ancien Régime, sont classés par année à partir de 1806, et par prix décerné. On peut consulter, le cas échéant, les mémoires accompagnés d'une liste des candidats avec le nom des membres du jury.
    On trouve aussi des renseignements concernant les prix dans les procès-verbaux des séances et dans les dossiers de séances.
    Les prix et fondations de l'Académie des sciences ont donné lieu à trois publications qui indiquent les sujets, les lauréats et les fondateurs de prix pour la période 1720 à 1996.
  • Les procès-verbaux des séances

    Depuis ses origines, l'Académie des sciences rend compte de ses travaux dans des registres de procès-verbaux des séances. Pour la période de l'Ancien Régime, les procès-verbaux sont conservés sous forme de plumitifs (rédaction rapide d'une écriture cursive) dans les dossiers de séances et transcrits de manière calligraphiée dans les registres. Après une interruption sous la Révolution, la série a repris.
    À partir de 1837, il y a deux sortes de registres, celui des séances publiques et celui des Comités secrets.
    Pour la période de 1666 à 1793, on compte 109 registres manuscrits. Ils sont consultables en ligne.
    La suite des procès-verbaux jusqu'à nos jours est consultable sur place.
    Les procès-verbaux de la période 1795-1835 ont fait l'objet d'une édition imprimée. On trouve dans les Comptes rendus à partir de 1835 les procès-verbaux des séances à partir de 1835.
  • Les procès-verbaux des travaux des commissions et des comités

    Dès l’Ancien Régime, l’Académie des sciences constitue des commissions et des comités pour l’étude de questions scientifiques, des expertises pour l’État ou pour des questions administratives.
    Les travaux de ces commissions sont soit conservés dans les procès-verbaux soit réunis dans des cartons distincts.

    Pour la recherche :
    Comité secret : les registres des procès-verbaux de ce Comité, qui discute en particulier des élections à l'Académie et des candidatures aux prix, commencent en 1837. Cette série est en accroissement constant.

    Voir la liste des anciennes commissions

  • Accueil
  • Originaux à consulter sur place
  • Les dossiers