Lauréat 2016 du prix Sophie Germain : François Ledrappier

Le prix Sophie Germain 2016 est décerné à François Ledrappier, directeur de recherche au CNRS au laboratoire de probabilités et modèles aléatoires à l’université Pierre et Marie Curie à Paris.
Les travaux de François Ledrappier sont à l’interface entre les probabilités, les systèmes dynamiques et la géométrie riemannienne. Pendant toute sa carrière, il a été un élément moteur de toute une communauté travaillant sur ces thèmes. On lui doit quelques-uns des résultats majeurs dans la théorie ergodique des systèmes dynamiques différentiables. Son théorème avec Young, établissant un lien entre entropie et exposants de Lyapunov, est devenu un classique dans la théorie moderne du chaos. On peut aussi citer ses travaux impressionnants avec Martine Babillot sur le comportement des horocycles dans les revêtements abéliens. François Ledrappier joue un rôle considérable dans le développement de l’École française de géométrie ergodique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.