Lauréat 2016 du prix Léonid Frank : Pierre Colmez

Pierre Colmez

Le prix Léonid Frank 2016 est décerné à Pierre Colmez, directeur de recherche au CNRS à l’Institut de mathématiques à l’université Pierre et Marie Curie à Paris.
Pierre Colmez est à l’origine du développement d’une grande partie des méthodes p-adiques maintenant couramment utilisées en géométrie arithmétique. Ses travaux sur les valeurs spéciales des fonctions L lui ont très tôt conféré une réputation internationale exceptionnelle. Il est au coeur des deux plus grands résultats sur la partie arithmétique de la théorie de Hodge p-adique et a obtenu tout récemment, avec Wieslawa Niziol, des résultats marquants dans la partie géométrique de cette théorie. Dans une suite de travaux impressionnants, Pierre Colmez, généralisant une conjecture et des résultats partiels de Christophe Breuil, a d’abord dégagé une forme conjecturale précise d’un analogue p-adique de la conjecture de Langlands locale pour le groupe GL(2) du corps des nombres p-adiques. Il l’a ensuite démontrée, permettant à Matthew Emerton et Mark Kisin d’établir, dans la plupart des cas, la modularité des représentations géométriques impaires de dimension 2 du groupe de Galois absolu du corps des nombres rationnels, ce qui constitue une belle généralisation des travaux de Wiles à propos du théorème de Fermat et l’un des plus beaux résultats de la théorie des nombres de notre époque.