Lauréat 2018 du prix Richard Lounsbery : Yohanns Bellaïche

Le prix Richard Lounsbery 2018 est décerné au Dr Yohanns Bellaïche, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique, directeur adjoint de l’unité génétique et biologie du développement de l’Institut Curie.
Yohanns Bellaïche étudie la régulation génétique et mécanique qui sous-tend la prolifération des tissus, leur homéostasie et leur réparation dans des conditions physiologiques et pathologiques. Il combine des approches interdisciplinaires impliquant de l’imagerie de pointe, de la génétique, des approches moléculaires à grande échelle et l’analyse computationnelle. Ses travaux ont permis de mieux comprendre les mécanismes impliqués dans le remodelage des jonctions adhérentes lors de la division cellulaire.
Son équipe a entrepris de comprendre les liens entre division cellulaire et morphogenèse et donc de disséquer les mécanismes génétiques et biomécaniques assurant la formation de tissus de taille et de forme donnée. Leurs travaux interdisciplinaires de l’échelle subcellulaire à l’échelle tissulaire réalisés sur l’orientation de la division, la cytokinèse, les proto-oncogènes et la dynamique des tissus ont mis en lumière les mécanismes généraux de régulation des divisions cellulaires et de l’émergence de forme au cours du développement. Ils ouvrent la voie à une compréhension des liens entre taille et forme des tissus nécessaires à leur physiologie.

L'Académie lui rend hommage à l'occasion de la remise solennelle de son prix sous la Coupole de l'Institut de France, le 20 novembre 2018.

The French-American Richard Lounsbery Prize 2018 is awarded to Dr. Yohanns Bellaïche for his work on the genetic and mechanical regulation that underlies tissue proliferation, homeostasis and repair in physiological and pathological conditions (using a combination of interdisciplinary approaches involving sophisticated imaging, genetics, large-scale molecular approaches, and computational analyses) including the mechanisms of local and long-range mechano-sensing during cytokinesis that remodel the dividing cell adherens junction.