L'Académie des sciences distingue et encourage des chercheurs français et étrangers en décernant des Prix.

Abonnez-vous

English en

France fr

Site Internet de l'Académie des sciences

Prix FONDATION PHILIPPE ET MARIA HALPHEN
Grand Prix Philippe et Maria Halphen des sciences pour la recherche neuropsychiatrique sur les maladies mentales

Retour vers la rubrique

Montant : 15.000 €

La Fondation Philippe et Maria Halphen et l'Académie des sciences décerneront en 2015, le Grand Prix Philippe et Maria Halphen des sciences pour la recherche neuropsychiatrique sur les maladies mentales.
D'un montant de 15 000 €, ce prix récompensera des travaux de recherche de niveau international dans le domaine de la physiopathologie de la dépression et des troubles anxieux : approche expérimentale pré-clinique ou clinique et de préférence translationnelle.
La Fondation Philippe et Maria Halphen a pour but l'innovation et le progrès des connaissances et de la recherche scientifique dans le domaine des maladies mentales, en favorisant les partenariats entre les chercheurs, les cliniciens et les personnes atteintes. La Fondation a également pour but la réduction de la stigmatisation des malades grâce à la communication et à l'éducation.

Fin de l'appel à candidature 2015

Voir l'appel à candidature

Attribution du Prix Philippe et Maria Halphen 2014

Le Prix Philippe et Maria Halphen 2014 est décerné à Marie-Odile Krebs, chef de service du Service Hospitalo Universitaire et Présidente de la commission de la recherche clinique, Centre Hospitalier Sainte-Anne, responsable du laboratoire "Physiopathologie des maladies psychiatriques" et codirectrice du Centre de Psychiatrie et Neurosciences, UMR 894 Inserm – Université Paris Descartes.

En savoir plus

Voir aussi le site de la Fondation


L'Académie des sciences est l'une des cinq Académies composant l'Institut de France - Mentions légales - INTRANET - [ Mise à jour le 01.06.2015 ]
crédit photo Illustration Aurore boréale en Norvège, env. 70° de latitude nord, région de Tromsø, près du glacier Steindalen, dans les Alpes de Lyngen, le 14 mars 2010. Après un retard inexpliqué de son cycle, l'activité du Soleil a redémarré début février 2010 entraînant un regain d'activité aurorale dans les régions les plus septentrionales. C'est dans la haute atmosphère que les flots de particules chargées et guidées par le champ magnétique de la Terre percutent les molécules composant notre atmosphère, après avoir subi des perturbations du vent solaire. Les atomes ainsi excités émettent un rayonnement visible dans différentes longueurs d'ondes, en fonction de leur nature. Entre 100 et 250 km d'altitude environ, la couleur verte provient de l'excitation des atomes d'oxygène.
© CNRS Photothèque / MOUETTE Jean / 2010