L'Académie des sciences distingue et encourage des chercheurs français et étrangers en décernant des Prix.

Abonnez-vous

English en

France fr

Site Internet de l'Académie des sciences

Prix International Fondation Générale de Santé pour la recherche en thérapie cellulaire et la médecine régénérative

Retour vers la rubrique

Montant : 100.000 €

Grand Prix créé en 2012. En 2015, ce Prix international est placé sous le haut patronage du Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. La Fondation Générale de Santé et l'Académie des sciences décernent le Prix International pour la recherche en thérapie cellulaire et la médecine régénérative. D'un montant total de 100 000 €, il récompensera deux lauréats :
- Prix pour la recherche fondamentale, afin d'encourager le progrès des connaissances scientifiques (50 000 euros dont 10 000 pour le lauréat et 40 000 euros pour son équipe);
- Prix pour la recherche clinique et translationnelle, afin d'accélérer le transfert des connaissances pour soigner les patients (50 000 euros dont 10 000 pour le lauréat et 40 000 euros pour son équipe);

Ce prix récompense l'excellence scientifique dans le domaine de la régénération tissulaire.
À travers ces deux catégories de prix, la Fondation Générale de Santé et l'Académie des sciences soutiennent chaque étape de l'innovation biomédicale, depuis l'approfondissement des connaissances scientifiques jusqu'aux applications cliniques au service des patients.


Appel à candidature 2015

Voir l'appel à candidature

See the call for applications

Déposer une candidature en ligne

Date limite de candidature : 21/06/2015

Attribution du Grand Prix Fondation Générale de Santé pour la thérapie cellulaire et la médecine régénérative 2014

Le Grand Prix Fondation Générale de Santé pour la thérapie cellulaire et la médecine régénérative 2014 est décerné à :
- Shahragim Tajbakhsh, directeur du département de développement et biologie des cellules souches à l'Institut Pasteur à Paris, pour la recherche fondamentale ;
- Jérôme Larghero, directeur du département de Biothérapies cellulaires et tissulaires de l'Hôpital Saint-Louis, Paris, pour la recherche clinique et translationnelle.

Lauréats 2013

Le Grand Prix Fondation Générale de Santé pour la thérapie cellulaire et la médecine régénérative 2013 est décerné à :
- Patrick Collombat, pour la recherche fondamentale, directeur de recherche à l'Inserm, responsable d'Équipe AVENIR, Nice ;
- Daniel Aberdam, pour la recherche clinique et translationnelle, directeur de recherche à l'Inserm, Hôpital Saint-Louis, Paris.

Lauréats 2012

Le Grand Prix Fondation Générale de Santé pour la thérapie cellulaire et la médecine régénérative 2012 est décerné à :
- Sophie Jarriault, Chargée de recherche au CNRS à l'Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire à Illkirch (Prix pour la recherche fondamentale);
- Monique Lafon, Chef de laboratoire à l'Institut Pasteur à Paris (Prix pour la recherche translationnelle);
- Marie-Thérèse Rubio, Praticien Hospitalier à l'Hôpital Saint Antoine à Paris (Prix pour la recherche clinique).

Ce Prix a été présenté le 13 novembre 2012 lors du symposium de l'Académie des sciences "Tissue regénération".

Voir le communiqué de presse

La séance solennelle de remise de ce Prix a eu lieu le 27 novembre 2012.

Voir les discours prononcés au cours de cette cérémonie et le reportage photo


Tous les lauréats depuis la création du Prix

L'Académie des sciences est l'une des cinq Académies composant l'Institut de France - Mentions légales - INTRANET - [ Mise à jour le 16.04.2015 ]
crédit photo Illustration Aurore boréale en Norvège, env. 70° de latitude nord, région de Tromsø, près du glacier Steindalen, dans les Alpes de Lyngen, le 14 mars 2010. Après un retard inexpliqué de son cycle, l'activité du Soleil a redémarré début février 2010 entraînant un regain d'activité aurorale dans les régions les plus septentrionales. C'est dans la haute atmosphère que les flots de particules chargées et guidées par le champ magnétique de la Terre percutent les molécules composant notre atmosphère, après avoir subi des perturbations du vent solaire. Les atomes ainsi excités émettent un rayonnement visible dans différentes longueurs d'ondes, en fonction de leur nature. Entre 100 et 250 km d'altitude environ, la couleur verte provient de l'excitation des atomes d'oxygène.
© CNRS Photothèque / MOUETTE Jean / 2010