Abonnez-vous

English en

France fr

Site Internet de l'Académie des sciences

In memoriam
Illustration

Retour vers la rubrique

René THOM


2 septembre 1923 - 24 octobre 2002


Notice nécrologique

Professeur émérite à l'Institut des hautes études scientifiques, ancien élève de l'École Normale Supérieure, le mathématicien René Thom, troisième Français à avoir obtenu la prestigieuse médaille Fields, a apporté une contribution majeure dans plusieurs domaines mathématiques, en particulier la topologie différentielle. Mathématicien mais aussi philosophe, René Thom s'est également consacré aux applications de la topologie aux phénomènes de la vie, notamment par sa théorie des "catastrophes". René Thom avait été élu Membre de l'Académie des sciences le 29 novembre 1976, dans la section de mathématique.

René Thom est l'un des fondateurs de la topologie différentielle. Sa théorie du cobordisme, pour laquelle il a reçu la médaille Fields au congrès d'Edinburgh en 1958, a révolutionné la compréhension de la géométrie globale des variétés différentiables et a permis l'épanouissement de la théorie des classes caractéristiques. Le lemme de transversalité de Thom est un outil géométrique d'une simplicité et d'une efficacité rares. Ses travaux sur la théorie des singularités, en particulier la classification de celles qui sont stables par petites déformations, l'ont conduit en 1969 à fonder la théorie des "catastrophes" qui deviendra connue du grand public en 1972 avec la publication de son ouvrage "Stabilité structurelle et morphogenèse". En utilisant de nouveaux outils mathématiques qualitatifs, d'origine géométrique, cette théorie permet de mieux comprendre certains phénomènes naturels discontinus et introduit un schéma d'analyse original, fondé entre autres sur la classification des singularités géométriques, dans des domaines très variés allant de la physique et la biologie (en particulier la morphogenèse) à la linguistique et la psychologie.
Auteur d'une vision philosophique profondément originale, renouvelant la pensée aristotélicienne, René Thom est l'auteur de nombreux ouvrages dont les titres montrent l'ampleur de son œuvre :
Théorie des catastrophes et biologie, 1979
Paraboles et catastrophes, 1983
Esquisse d'une Sémiophysique, 1988
Modèles mathématiques de la morphogenèse, 1991
Prédire n'est pas expliquer, 1991
René Thom est l'un des rares mathématiciens de son époque à avoir mené aussi loin les conséquences de ses découvertes. La profondeur de son oeuvre mathématique et l'ampleur de sa pensée tant scientifique que philosophique font de René Thom l'un des grands savants du XXème siècle.

Alain Connes, novembre 2002

L'Académie des sciences est l'une des cinq Académies composant l'Institut de France - Mentions légales - INTRANET - [ Mise à jour le 21.07.2011 ]