Abonnez-vous

English en

France fr

Site Internet de l'Académie des sciences

In memoriam
Illustration

Retour vers la rubrique

Jacques RUFFIÉ


22 novembre 1921 - 1er juillet 2004


Professeur honoraire au Collège de France, Praticien hospitalo-universitaire émérite d'hématologie, Jacques Ruffié avait été élu Correspondant de l'Académie des sciences le 5 mai 1980, puis Membre le 15 avril 1991, dans la section de biologie humaine et sciences médicales.

Voir l'hommage à Jacques Ruffié par Jacques Caen, le 4 octobre 2005


Notice nécrologique

Né le 22 novembre 1921 à Limoux (Aude), Jacques Ruffié fait ses études au collège Saint Stanislas de Carcassonne, aux facultés de médecine de Toulouse, de Montpellier et de Paris puis à la faculté des sciences de Toulouse. Docteur en médecine, docteur ès sciences, professeur agrégé de l'université, Jacques Ruffié est d'abord nommé professeur titulaire de la chaire d'hématologie à la faculté de médecine de Toulouse de 1965 à 1972, période à laquelle il est également directeur général du Centre régional de transfusion sanguine de la région Midi-Pyrénées. En 1972 il est nommé professeur d'anthropologie physique au Collège de France et, parallèlement, il fonde et dirige à Toulouse le centre d'hémotypologie du CNRS. À cette époque, il devient aussi Research Professor à la New-York University et membre de l'Académie nationale de médecine. La thèse de médecine de Jacques Ruffié était intitulée "Les groupes sanguins chez l'homme : étude sérologique et génétique", celle de sciences : "Séro-anthropologie des populations autochtones du Nord des Pyrénées". Toute sa carrière est esquissée dans ces deux titres, carrière qui va mêler de façon extraordinairement subtile et prémonitoire trois disciplines : l'hématologie, la génétique et l'anthropologie. Au moment où débutent les travaux de Jacques Ruffié, la double hélice de l'ADN n'a pas encore été découverte, les caractéristiques génétiques les plus faciles à déterminer scientifiquement sont des protéines du sang : protéines sériques et protéines du globule rouge. Jacques Ruffié va les utiliser d'une façon éblouissante en créant une discipline nouvelle qu'il dénomma en 1960 hémotypologie. Elle fut la première, avant l'apparition des techniques de biologie moléculaire s'adressant directement aux gènes, à permettre de définir un individu de façon presque aussi rigoureuse que par ses empreintes digitales et de caractériser une population par la présence ou l'absence de certains facteurs et par les fréquences originales de certains autres. On put ainsi pour la première fois dans l'histoire des sciences étudier de façon rigoureuse la nature génétique, la parenté et l'évolution des populations humaines actuellement vivantes.
Ses recherches, menées d'abord sur des populations basques et pyrénéennes, furent ensuite étendues dans le monde entier, de Macao aux hauteurs andines, des régions sahéliques aux forêts équatoriales.
Ces travaux qui ont contribué de façon déterminante à l'avancée des connaissances du polymorphisme génétique humain ont eu de profonds retentissements en anthropologie qui a été modifiée tant dans ses méthodes (recherche d'une définition génétique de l'individu et des groupes humains grâce à des marqueurs biologiques) que dans ses concepts : remplacement de la notion de race, indiscutable dans l'humanité primitive, par le concept de population.
Ils ont fait apparaître l'influence réelle des contraintes écologiques sur la structure des populations humaines et sur la manière dont celles-ci évoluent de même qu'ils ont montré l'incidence biologique des faits culturels.
Ils ont apporté à la paléontologie humaine et infra-humaine un certain nombre de schémas explicatifs en particulier dans le domaine de la spéciation, de l'hominisation et de l'évolution diversifiante.
Jacques Ruffié a été un véritable pionnier qui a révélé la suprématie des mélanges de populations et en proclamé l'avantage du métissage.

Jean Rosa, octobre 2004

L'Académie des sciences est l'une des cinq Académies composant l'Institut de France - Mentions légales - INTRANET - [ Mise à jour le 21.07.2011 ]