Abonnez-vous

English en

France fr

Site Internet de l'Académie des sciences

In memoriam
Illustration

Retour vers la rubrique

Huy Duong BUI


18 mars 1937 - 29 mai 2013

Notice nécrologique

Huy Duong Bui, né à Hanoï en 1937, élu correspondant, puis membre de l'Académie dans la section des sciences mécaniques et informatiques le 13 novembre 1995, est décédé le 29 mai 2013.

La guerre, puis les inondations et la famine privent Huy Duong Bui d'école jusqu'à l'âge de 12 ans. Son grand-père, fin lettré, lui enseignera la lecture et l'arithmétique, lui donnant le goût d'étudier. Il passera son enfance en contact direct avec la nature, scrutant les étoiles, chassant et pêchant avec son père, développant son goût pour l'observation. Cette période restera gravée sur son épée d'académicien sous la forme d'un poisson et d'une arbalète. En 1955, il décroche une bourse pour étudier en classes préparatoires en France. Ce sera l'École Polytechnique en 1957, puis l'École des Mines en 1959. En 1961, détaché à l'X par Électricité de France, il prépare sous la direction de Jean Mandel une thèse qui apportera deux contributions fondamentales. La première, expérimentale, tranche la question du bon modèle de comportement en plasticité par des essais de traction-compression-torsion d'une précision inégalée. La seconde, théorique, pose de façon magistrale les bases de la transition d'échelle du monocristal au polycristal en plasticité.

Dès les années 70 le programme électro-nucléaire d'EdF suscite des questions fondamentales sur la tenue des matériaux et des structures. H.D. Bui devient l'un des meilleurs experts français de mécanique de la rupture fragile et publie en 1978 un ouvrage sur la question qui fait encore autorité de nos jours. Puis il s'attaque à l'inversion de données incomplètes: détection de fissures, localisation de failles, reconstitution de trajets de chargements, en explorant de façon systématique, et jusqu'au mois dernier, les notions de dualité, de symétrie, de réciprocité en mécanique des solides appliquées à ces problèmes inverses.

Chercheur dans l'âme, humaniste et scientifique, habitué à sortir des sentiers battus, toujours disponible pour les autres, il aura profondément marqué plusieurs générations de chercheurs en mécanique par son originalité et sa créativité.

Pierre Suquet, juin 2013

Repères biographiques

L'Académie des sciences est l'une des cinq Académies composant l'Institut de France - Mentions légales - INTRANET - [ Mise à jour le 05.06.2013 ]